Terminal de paiement mobile pour iPhone, iPod et iPad (I Love Velvet)

Page d'accueil du site Web i Love Velvet

Le site iLoveVelvet.com ressemble furieusement à celui d’Apple, non ? Un copier-coller que ne renierait pas Joe La Pompe.

La société I Love Velvet Inc gère des projets logiciel et matériel appliqués au  commerce de détail. Elle dispose d’une présence aux États-Unis, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Italie, à Hong-Kong, en Israël, mais également en France.  140 personnes travaillent au sein de leur réseau.

Ce ne sont pas  leurs compétences en management pour les projets sur des lieux de ventes qui m’ont amené sur leur site, mais bien leur concept innovant de gestion du matériel et du logiciel reposant sur les technologies d’Apple.

Un terminal de paiement électronique pour les cartes bancaires

La société américaine propose en effet des boitiers qui se positionnent au dos d’un iPhone, iPod ou iPad et qui permettent différentes opérations :

  • Lire les pistes magnétiques des cartes bleues et cartes de fidélité.
  • Lire les cartes à puce.
  • scanner des code-barres.
  • utiliser les fonctionnalités logicielles des matériels d’Apple pour proposer des aides à la vente ou des formations en e-learning.

teminal de paiement CB pour iphone et ipad

Sagem doit-il se faire du mouron. Peut-être pas. Comme l’explique le site iLoveVelvet, l’idée ici est de trouver un axe de compétitivité pour se distinguer des autres.  Leurs études de cas démontre un positionnement haut de gamme : Gucci, Bulgari, Nespresso, Orange, Longchamp, Sephora… Nous parlons bien ici d’améliorer l’expérience utilisateur.

La concurrence

Page d'accueil SquareUp.comL’idée n’est pas neuve. En 2009 Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, créait la société Square et présentait un système de paiement similaire reposant sur un lecteur de bande magnétique venant se ficher dans la prise audio. Il existe également un version coque chez paywaremobile de Vediphone.

La comparaison s’arrête ici. Square fonctionne bien pour le marché américain, mais pour l’Europe, en avance sur l’utilisation des puces électroniques, un simple lecteur de bande ne suffit pas.

Ces offres démontrent tout de même qu’un grand nombre d’innovation autour des smart-phones et tablettes est possible et nous savons déjà que la mobilité des applications s’impose comme mode de vie pour un grand nombre. Alors, who’s next ?

(sources et images ilovevelvet.com, squareup.com)

Les commentaires sont fermés.